Le Liège Game Lab rassemble des chercheurs et chercheuses provenant de plusieurs facultés et départements de l'Université de Liège.


Björn

Björn-Olav Dozo est logisticien de recherche principal à l’Université de Liège, en charge des humanités numériques et des cultures populaires. Après avoir travaillé sur la littérature belge (Mesures de l’écrivain), il poursuit actuellement des recherches sur la presse vidéoludique et sur la bande dessinée, généralement à partir des méthodes de la sociologie de la littérature et des humanités numériques. Le projet s’articule autour de trois axes : une histoire de la presse vidéoludique francophone, une analyse des spécificités de la critique de jeux vidéo et une étude de l’évolution de cette presse avec l’avènement d’internet. Ces trois axes s’intègrent à un projet plus vaste, porté par une équipe du Labex français ICCA, avec lequel il collabore pour cette recherche. Enfin, il est directeur de la CARE Digital Tools de l'ULiège.

Contact 

Twitter


Fanny

Après un post-doctorat au Ritsumeikan Center for Game Studies de Kyoto, Fanny Barnabé est aujourd’hui chargée de recherches FNRS à l’Université de Liège. Elle a obtenu en 2012 un Master en langues et littératures françaises et romanes et a réalisé son mémoire (dont le texte remanié a été publié aux éditions Bebooks) sur le thème de la narration vidéoludique. Ses recherches doctorales portaient sur les différentes formes de détournement du jeu vidéo (écriture de fanfictions, réalisation de machinimas, modding, speedrun, etc.), et ses recherches actuelles se focalisent sur les didacticiels. Elle est membre du Laboratoire d’Étude sur les Médias et la Médiation de l’ULiège (LEMME) et du Laboratoire interuniversitaire Jeux et Mondes Virtuels (Ludiverse, ex-LabJMV).

Contact

Twitter


Hamza

Hamza Bashandy est boursier FRESH-FNRS et doctorant à la faculté d'Architecture de l'Université de Liège. Il s’intéresse à la représentation de l’espace dans les jeux vidéo et la mobilisation de l'espace vidéoludique comme vecteur de participation citoyenne. Plus précisément, il interroge la création d'une carte démocratique qui juxtapose l'imagination des joueurs du monde matériel. Son projet examine des moyens de redistribution du pouvoir de création de la carte et de l'aménagement de l'espace. Il envisage un résultat qui ouvrira la voie à des groupes tels que les manifestants dans les espaces publics, les membres actifs de la communauté et les personnes déplacées, pour qu'ils puissent dessiner leur propre carte et, par conséquent, récupérer leur espace.

Contact

Twitter


Julie

Julie Delbouille est docteure en Communication à l'Université de Liège. Après une formation en Archéologie et Histoire de l’Art, elle se spécialise en Médiation culturelle en étudiant les discours sur le jeu vidéo dans l’espace francophone. Sa thèse de doctorat s'est focalisée sur la relation entre joueur et avatar vidéoludique. Ses travaux portent également sur les différentes pratiques de jeu secondaire. Elle est membre d’Intersections, du Laboratoire d’Étude sur les Médias et la Médiation de l’ULiège (LEMME), du Laboratoire interuniversitaire Jeux et Mondes Virtuels (Ludiverse, ex-LabJMV).


Bruno

Bruno Dupont est docteur en littérature allemande. Il est maître-assistant attaché au Service de Soutien à la Recherche et aux Innovations de la Haute École de la Ville de Liège, chercheur postdoctorant au sein du MintLAB de la KUL, collaborateur ULiège et membre du Centre d’Études Allemandes de l'ULiège (CEA). Sa thèse porte sur la représentation de l’ordinateur dans la littérature allemande actuelle. Dans ce cadre, il s’est intéressé aux jeux vidéo et à leur présence dans les œuvres écrites, ainsi qu’aux genres émergeant du contact entre littérature et nouveaux médias. Il travaille également sur les liens entre jeu vidéo et pratiques du gambling et organise des dispositifs d'animation socioculturelle.

Contact

Twitter


Maxime

Maxime Godfirnon est assistant au Département Médias, Culture et Communication. Il est diplômé en Langues et Lettres françaises et romanes, spécialisé en analyse et création de savoirs critiques, et a dédié son mémoire à une pratique de superplay : le jeu vidéo sous contrainte. Ses recherches se concentrent sur la conception d'un éthos vidéoludique, au sens littéraire du terme. Il est également représentant du laboratoire dans le projet européen BetterGeoEdu et est animateur pour le projet LiègeCraft.

Contact

Twitter


Damien

Diplômé en traduction et en linguistique, Damien Hansen est maintenant doctorant boursier Sciences Humaines en traductologie à l’Université de Liège et en informatique à l’Université Grenoble Alpes. Bien que ses travaux se centrent principalement sur la réception des technologies de la traduction ainsi que sur leur utilisation dans le domaine culturel, une partie de ses recherches porte plus directement sur le jeu vidéo, et notamment sur la question des ludèmes comme base d’une possible grammaire du jeu vidéo, sur laquelle il a rédigé son mémoire.

Contact

Twitter


PYhou

Pierre-Yves Houlmont est assistant en Langues et littératures modernes pour la langue allemande à l’Université de Liège. Ses recherches doctorales sont à la croisée de la traductologie et des game studies, avec pour sujet les spécificités de la traduction vidéoludique basées sur des stratégies de Game Design. Il coorganise une formation en médiation culturelle avec Arts&Publics. Il est également traducteur indépendant, rédacteur-en-chef adjoint du site Jesuisungameur.com et rédacteur freelance pour jeuxvideo.com.

Contact

Twitter


PY

Pierre-Yves Hurel est assistant au Département Médias, Culture et Communication. Il est membre du Laboratoire d’Etude sur les Médias et la Médiation de l’ULiège (LEMME) et du Laboratoire interuniversitaire du Jeu et des Mondes Virtuels (Ludiverse, ex-LabJMV). Il a consacré ses recherches doctorales à l’étude du jeu vidéo en amateur, analysant les dynamiques de création à l’œuvre dans le cadre de l’utilisation de logiciels d’aide à la création tels que RPG Maker, et travaille aujourd'hui sur l'histoire du jeu vidéo belge. Il a effectué un séjour de recherche à l'UGamelab de l'Université d'Utrecht. Il est, par ailleurs, animateur culturel et a collaboré avec l'association Arts&Publics dans le cadre de projets de création de jeux vidéo, et avec le Digital Lab dans le cadre du projet LiègeCraft.

Contact

Twitter


Boris

Boris Krywicki est assistant et doctorant au Département Culture, Médias et Communication de l’Université de Liège. Diplômé en journalisme, il participe à l’enseignement des techniques d’investigation et de la déontologie de l’information. Ses recherches portent sur l’utilisation des méthodes d’enquête par les journalistes spécialisés en jeu vidéo. Il s’intéresse par ailleurs aux univers des réseaux sociaux, de Youtube ou encore de l’éducation aux médias. En parallèle de son activité universitaire, il travaille comme animateur-formateur pour l’ASBL C-Paje et écrit notamment pour la revue Médor.

Contact

Twitter


Rosane

Rosane Lebreton est architecte et doctorante en architecture. Ses recherches portent sur les liens entre architecture et jeu vidéo à travers la question de l’expérience architecturale et ses transformations par le medium vidéoludique. Elle a orienté sa recherche autour de l’image vidéoludique dans le cadre d’une formation post-master DPEA Recherches à l’ENSAPLV, avant de poursuivre ces réflexions dans une thèse en architecture à Lille, au sein du laboratoire LACTH de l’ENSAP-Lille, et au Liège Game Lab, lié à l’Université de Liège.

Contact

Twitter


Alexis2

Alexis Messina est maître-assistant attaché au Service de Soutien à la Recherche et aux Innovations de la Haute École de la Ville de Liège, formateur indépendant et doctorant. Il est diplômé en médiation culturelle et relation aux publics et s'intéresse aux discours véhiculés par le jeu vidéo. Après un mémoire de fin d'études consacré au jeu vidéo asymétrique comme supergenre, ses recherches se concentrent désormais sur la carte vidéoludique comme méta-modèle naturaliste, susceptible de faire circuler des discours sur la société. Il est également consultant pour le Liège Game Lab et le Digital Lab, s'intéresse aux pratiques de gamification et est médiateur culturel pour le projet LiègeCraft.

Contact

Twitter

Partagez cette page